Tél. 02 31 64 00 02 Contact Horaires
Ville de Pont l'évêque

Programmation 2019

 

 

Du 16 février au 8 mai 2019

 

Affiche Street art, art urbain

“Street art…art urbain “

 

En partenariat avec la galerie BRUGIER-RIGAIL  de Paris

Cette exposition dispose d’un large panorama présenté à travers l’importante collection d’Éric Brugier et Laurent Rigail, collectionneurs et marchands, regroupant des œuvres historiques des artistes les plus emblématiques du mouvement street art des années 1970 à aujourd’hui.

Banksy, Cédric Taling & Sébastien Bourg, Guy Denning, Jérôme Mesnager, John Matos Crash, JonOne, LA II, Levalet, M. Chat, MadC, Miss.Tic, Monkeybird, Nasty, Nick Walker, Pure Evil, Shepard Fairey-Obey Giant, Space Invader et Speedy Graphito

 

 

 

 

 

 

Du 18 mai au 21 septembre 2019

 

 

Whispering Galleries “Paul DAY, le sculpteur du quotidien”

 Artiste anglais, Paul DAY est passionné par le dessin dès son plus jeune âge. Il cherche très tôt à traduire plastiquement ses impressions et sa vision du monde. À la recherche d’une expression individuelle, il finit par imposer sa vision de la sculpture. Ses principales œuvres (en bronze, résine ou terre cuite) sont des sculptures et des trompe-l’oeil qui ont été exposées dans toute l’Europe. Son premier fan, le Prince Charles lui-même, est aussi celui qui l’a découvert.  En 2006, le sculpteur poursuit sa collaboration avec la famille royale, notamment avec l’oeuvre monumentale The Meeting Place exposée à la gare de Saint-Pancras. Élisabeth II a inauguré en personne cette statue de neuf mètres de haut, qui représente deux amoureux enlacés qui accueillent les passagers de l’Eurostar.

Du 29 juin au 22 septembre 2019

 

” LE ROUGE ET LE BLANC, les peintres du bagne “

En partenariat avec le soutien l’École Nationale d’Administration Pénitentiaire (ENAP).

Commissariat général : André Bendjebbar

L’exposition “Le Rouge et le Blanc” retrace de manière artistique la vie des quelques 80 000 prisonniers des bagnes coloniaux, condamnés aux travaux forcés à vie dans les années 1850. Plus d’une cinquantaine de toiles de ces forçats devenus peintres d’infortune du XIXème siècle sont mises à l’honneur et témoignent du pouvoir de l’art. Véritable échappatoire, la peinture devient le moyen d’expression de ces nombreux prisonniers déportés à plus de 6 000 kilomètres de la métropole. Un dépaysement que l’on retrouve dans leur peinture, qui représente des paysages exotiques aux couleurs chaudes et authentiques.

 

 

Du 5 octobre au 14 décembre 2019

 

Fernand LEGER, par ses affiches !

Considéré comme l’une des grandes figures de l’avant-garde parisienne, Fernand Léger est un peintre français dont l’oeuvre au style pictural très personnel a voulu “rendre compte de la vie moderne” de la première moitié du XXe siècle. La ville de Gif-sur-Yvette, dernière demeure du célèbre “peintre des couleurs”, a rendu hommage à Fernand Léger à travers une exposition inédite réalisée par Pierre Kastelyn, commissaire d’exposition, au château du Val Fleury, en 2016. Il a sélectionné pour l’occasion une quarantaine d’affiches d’exposition et de lithographies originales de Fernand Léger, grâce à un intense travail de recherche en France mais aussi en Allemagne, en Angleterre, en Italie… pour trouver ces affiches dont certaines sont très rares. Les œuvres acquises pour l’exposition constituent désormais un fonds artistique de premier ordre pour la ville de Gif-sur- Yvette qui nous fait le plaisir d’installer cette exposition aux Dominicaines pour clôturer la saison 2019.